• Nos avantages
  • 01 Jusqu'à 75% d'économie
  • 02 Votre devis sous 24h
  • 03 Certifié RGE
Pompes à chaleur
Recevez une réponse sous 24h


Quelle est son utilité et comment ça marche

Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Une énergie propre et renouvelable

C’est dans l’air, dans l’eau, ou encore dans le sol, que les pompes à chaleur vont puiser les calories nécessaires à la production de chaleur. Des ressources propres, gratuites et renouvelables qui contribuent à réduire la consommation d’énergies fossiles et leurs rejets de gaz à effet de serre.

 

Comment ça marche ?

Le principe d’une pompe à chaleur est le suivant : une pompe à chaleur permet de capter l’énergie de l’extérieur (air, eau et sol) pour l’injecter à l’intérieur par le biais d’un radiateur, d’un plancher chauffant ou d’un ventilo-convecteur en fonction du type d’installation choisie.

 

Les économies d’énergie !

De plus, une pompe à chaleur permet de générer jusqu’à 60% d’économies sur la facture annuelle de chauffage

 

 

Quels sont les différents modes de fonctionnement d'une pompe à chaleur ?

Selon les besoins, une pompe à chaleur (PAC) peut être utilisée de différentes façons :

– La PAC peut être utilisée seule  (c’est le fonctionnement  monovalent).
– Peut être utilisée avec un appoint électrique.
– Peut être utilisée en relève d’une chaudière (fonctionnement bivalent)

 

 

Il existe de multiples combinaisons différentes de pompes à chaleur

Les différentes pompes à chaleur

Pompes à chaleur air-eau

Utilise l’énergie gratuite que sont les calories contenues dans l’air extérieur pour les transférer vers le circuit d’eau de votre chauffage central.
La chaleur puisée peut alimenter divers émetteurs à l’intérieur du logement :

– Pour du chauffage seul : radiateurs à eau, planchers chauffant. Cette technologie s’adapte à toutes les installations de chauffage central classique (fioul, gaz, bois) sans modification d’installation.

– Pour le chauffage et le rafraîchissement : ventilo-convecteur, plancher chauffant rafraîchissant.

Pompes à chaleur air-air

Récupère la chaleur de l’air extérieur pour le restituer à l’eau de vos émetteurs de chauffage. La pompe à chaleur fonctionne également avec des capteurs solaires : le principe est alors identique. Elles permettent une économie d’énergie jusqu’à 70 %.

Fonctionne pour le chauffage et le rafraîchissement.

Les étapes d'installation

La pompe à chaleur est la solution alliant économies d’énergie et respect de l’environnement pour votre confort! Nos installations répondent aux exigences de la RT 2012 et des labels haute performance énergétique et environnementale.

1. Etude thermique

L’installateur doit procéder à une étude thermique afin d’évaluer les déperditions de l’habitation. Cette étude est obligatoire dans le neuf pour l’obtention d’un permis de construire RT2012.

Ce bilan va permettre de déterminer précisément les besoins calorifiques de l’habitation.

2. Le dimensionnement

Il faut, pour calculer le dimensionnement d’une pompe à chaleur, que la puissance thermique nécessaire à l’habitation soit évaluée.

3. Estimation de la consommation d’énergie électrique d’une pompe à chaleur

Dépend de :

  • La nature de la construction
  • La zone géographique
  • La nature de l’installation :

Bénéficiez d'aides pour l'installation de votre PAC

Aides au financement

La prime économie d’énergie

Les aides de l’Etat : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5 %, aides de l’Anah (L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat)

Le coefficient de performance

Evaluer la performance de votre pompe à chaleur

Pompes à chaleur

Le COP, Coefficient de performance, est l’un des critères permettant de mesurer les performances d’une pompe à chaleur.

Il vous informe sur la quantité de chaleur que la PAC produit pour chaque kWh d’électricité consommée.

Le mieux est donc de choisir une pompe à chaleur bénéficiant d’un COP le plus élevé possible.

Ce coefficient doit être employé pour comparer des pompes à chaleur de même catégorie ; chacune possède des critères d’évaluation distincts.  Ainsi, dans le cas d’un COP de 3.5 : pour 1 kW consommé, la pompe à chaleur produit l’équivalent de 3.5 kW de chauffage.